Stratégie en environnement complexe

Mis à jour : 31 janv. 2019


Schéma directeur, business plan, feuille de route, budget moyen terme ou simple étude d'opportunité … sur le papier l'avenir de votre entreprise ou de votre projet est bien cadré. L’objectif a été clairement exprimé, le contexte et l’environnement de l’action sont connus et analysés, le plan d’action est établi, l’équipe et les moyens nécessaires ont été calculés avec précision et les risques sont prévus. Planifier l'avenir est de plus en plus compliqué mais reste le meilleur moyen de guider votre action. La véritable aventure commence avec l’apparition de l’incertitude, c’est à  dire dans la confrontation de votre plan à la complexité du réel.


L'incertitude est essentiellement présente à deux endroits : Dans l’environnement de votre projet d’une part, sur lequel vous avez peu de contrôle. Dans votre équipe d’autre part, car celle-ci est constituée d’hommes (vous compris) et non de machines. L'entropie naturelle du premier accroit chaque jour la complexité et l'incertitude que nous devons affronter. Les changements y sont toujours plus fréquents, plus nombreux et plus variés. Dans cet environnement non maitrisable, le réflexe rassurant est souvent de contrôler et limiter au maximum sa propre complexité en se recentrant sur les activités les plus performantes et en renforçant en particulier son emprise sur l’équipe. Simplifier et automatiser les processus, renforcer les contrôles, cadrer chaque activité, limiter la variabilité et supprimer toutes les zones de flottement afin de maitriser la qualité et d'optimiser la productivité. Le crédo : Affuter autant que possible l'efficacité de sa structure pour résister aux impondérables d'un environnement complexe.

Et pourtant ... En réduisant la complexité d'une équipe, on réduit sa capacité à dominer son environnement. La loi de la variété requise, définie par le biologiste et mathématicien W. Ross Ashby (1956), spécifie en effet que la complexité d'un système doit être supérieure ou égale à la complexité de l'environnement piloté par ce système. Cette loi a trouvé depuis de nombreux terrains d'application (en biologie, robotique, économie, sociologie, psychologie, ...) et a été reprise par de nombreux penseurs et scientifiques. Aujourd'hui, alors qu'agilité et innovation deviennent, face à la complexité, des priorités stratégiques, cette loi nous invite à chercher dans la complexité humaine les meilleures réponses à l'imprévisible.


Deux voies s'ouvrent au décideur d'aujourd'hui : La première, gouvernée par la crainte de la complexité environnante et de la perte de maîtrise, induira plus de contrôle, moins de liberté et une tendance à la simplification qui conduira l'entreprise sur une trajectoire où elle subira son environnement en se contentant de réagir. La seconde, plus audacieuse, invitera l'entreprise à cultiver sa complexité interne parce qu'elle constitue une source inépuisable d'innovation et sa principale ressource pour s'adapter en temps réel aux changements de son environnement. Cette seconde voie est plus prometteuse mais suppose de repenser le management de l'entreprise.



Copyright © 2019 - The Systemic Way

  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Facebook - Grey Circle